Le flou arrange tout le monde…

Vous avez surement rencontré un ou plusieurs des 5 accusés dans votre Management…

 

boss « C’est l’histoire de 5 individus : Chacun, Quelqu’un, Quiconque, On et Personne. Un travail important devait être fait et le Chef avait demandé  à Chacun de s’en occuper. Chacun était assuré que Quelqu’un allait le faire. Quiconque aurait pu s’en occuper mais Personne ne l’a fait. Quelqu’un s’est fâché, parce qu’il estimait que ce travail était la responsabilité de Chacun. Chacun, lui, pensait que Quiconque pouvait le faire, mais Personne ne s’était rendu compte que Chacun ne le ferait pas…

A la fin, Chacun blâmait Quelqu’un parce que Personne n’avait fait ce que Quiconque aurait pu faire… alors qu’il suffisait de dire  « On va le faire, On commencera lundi ! »

Et vous, quand décidez-vous d’être plus clair, concis et précis ?
Quand vous assurez-vous que votre interlocuteur vous a compris en utilisant
ce merveilleux outil qu’est
la reformulation ?

22 réponses à “Le flou arrange tout le monde…”

  1. Envoyé par Sophie VENANCIO via LinkedIn :

    « La magie de la langue française… On peut dire beaucoup de choses sans vraiment dire quoi que ce soit!
    Le quotidien dans beaucoup d’entreprises. Mais je mettrai un bémol, c’est que sur le terrain, il y a toujours une personne dans le lot qui a une conscience professionnelle et qui va faire ce qui a été demandé à « On » car elle sait que sinon ce ne sera pas fait.
    Les remerciements s’il y en a seront pour le « On » alors que tout le monde sait direction y compris qui a fait le travail.
    Bienvenue dans le monde réel… »

  2. Merci Sophie pour votre « recul » ô combien juste ! J’ai comme l’impression qu’il y a du vécu et que vous vous êtes souvent trouvée dans la situation du « On » par conscience professionnelle …. me trompè-je ? Néanmoins il semblerait que la génération Y et Z soient plus exigeante. Qu’en pensez-vous ?

    Pierre Yves

  3. Envoyé par Rocco Di PIPPA via LinkedIn :

    « Beau résumé imagé de l’absence de prise de responsabilité et d’initiative…
    Comme le titre l’indique « le flou arrange tout le monde », nous rencontrons souvent ce type de situations et sommes aussi acteur volontairement ou non…
    Alors quand va-t-ON enfin travailler ensemble en confiance ?
    Que CHACUN retrousse ses manches pour contribuer au travail collectif
    Que QUELQU’UN n’ait pas à nous reprocher ce manque de motivation
    Que QUICONQUE ait la satisfaction du travail bien fait
    Sans que PERSONNE ne juge l’autre ou ne profite de la situation pour se déresponsabiliser »

  4. Ah merci Rocco ! pour ce complément !!! et bravo. Me permettez-vous de le rajouter à ma petite histoire ??? Quand je dis « Vive le partage !  » je sais pourquoi… quel bonheur !! Si je peux vous être utile, ce sera avec bonheur !

    Pierre Yves

  5. Envoyé par DianeMONGEAU via LinkedIn :

    «  »On aime bien ce court texte ». En s’assumant et en prenant nos responsabilités il sera plus certain d’arriver à quelque chose ! »

  6. Merci Diane pour ce brin d’humour « cousin », Qui est ce « il »? Serait-ce « On » ?

    Bonne journée
    Pierre Yves

  7. Envoyé par Pierrette FERRIERE via LinkedIn :

    « Toujours aussi formidable vos histoires.surtout celle de la dame chinoise avec ses deux pots.
    Je dis toujours que mes expériences, du négatif j’en ai fait du positif. »

  8. Merci Pierrette pour votre compliment et témoignage !
    Et vous avez raison ! Je dis toujours à mes clients : « Et que faites-vous de cette expérience, qu’en tirez-vous comme enseignement ? ». Cela aide, à mon sens, à passer par dessus le « négatif » de l’expérience.
    Belle fin de semaine Pierrette
    Pierre Yves

  9. Envoyé par Marie-T VERCAMBRE via LinkedIn :

    « Encore une intervention qui met l’accent sur ce qui peut sembler être « des détails » aux yeux de certains mais qui, mis bout à bout, occasionnent bon nombre de dysfonctionnement dans notre rapport « à l’autre ».
    Mieux prévenir les pièges de la communication, mieux se connaitre, mieux connaitre l’autre aussi, sont autant de clés qui nous ouvrent les portes du possible pour le bien-être de chacun.
    Je tiens, ici, à vous remercier pour ces partages généreux & pertinents que vous avez la gentillesse d’offrir aux membres de ce groupe.

    Belle soirée à vous & au plaisir d’un prochain échange…
    Marie T VERCAMBRE »

  10. Merci MArie T : Donner pour recevoir, j’en ai fait ma devise et ma façon d’être. Merci pour vos compliments…. IL y a des moments où « on » (pardon « je » 😉 ) se demande s’il faut continuer… Merci pour votre soutien
    Pierre Yves

  11. Envoyé par Luc GODIN via LinkedIn :

    « Il aurait fallu que Tous s’en occupe mais Tous est un peu désorganisé… »

  12. Mais Luc, ne disons-nous pas « Tous pour UN et Un pour Tous » ? OUi lesquels et lequel ? « ON »? Merci Luc !

    Pierre Yves

  13. Vercambre dit :

    M. LAGNEAU,

    Vous connaissez la réponse à la question que vous vous posez « faut-il continuer ? » …
    Vous savez, mieux que quiconque, si j’en crois les lectures & écritures qui vous occupent, que…
    « Les petites actions d’aujourd’hui font les grands changements de demain »
    Alors… Continuons… Continuez, !!!…
    [Donner pour recevoir…]…. Le « recevoir » est parfois capricieux ou timide au point de se faire désirer… Apprenons à l’ignorer, sans même l’espérer… Car il finit toujours par se manifester… Parfois plus fort encore qu’on l’imaginait !…

    Au plaisir de vous lire prochainement pour des futurs échanges toujours plus intéressants…

    Marie T VERCAMBRE

    • Marie T, merci encore pour votre nouveau message… Vous avez à faire à un impatient de nature qui fait en sorte de prendre de la distance et de se corriger…Je sais que je suis sur la bonne voie… en toute humilité… Merci pour cet accompagnement
      Pierre Yves

  14. Adeline R dit :

    On ne sait où l’on va que lorsque l’on a appris à guider sa monture et c’est parfois plus dur que de se faire guider mais la satisfaction n’en est que plus grande. Cela étant il n’y a rien de plus enrichissant que d’apprendre à un jeune cavalier comment tenir en selle afin de passer progressivement du pas au galop avec lui et de vivre sa réussite comme si c’était la notre. Cette réussite ne vaut que par la transmission et l’échange elles sont les vecteurs du progrès de chacun et de tous et ne devraient épargner quiconque dans le monde de l’entreprise et ailleurs….

    • Oui Adeline, vous avez raison et c’est pour cela que je préfère partager, donner et je sais que le retour viendra…Comme chacun, il est des phases ascendantes et descendantes et aujourd’hui je suis heureux de constater que ma prise de recul par rapport aux événements est vraiment présente… et que je peux amener d’autres à faire pareil pour plus de sérénité.
      Belle nuit Adeline
      Pierre Yves

  15. Gilbert Gour dit :

    Je crois que la situation que vous décrivez arrive dans les entreprise ou les décideurs ne savent, ou ne veulent, prendre de décisions claires et précises, ainsi que d’effectuer des suivis afin de s’assurer que le message (la direction à prendre) fut bien comprise, et que la tâche demandée soit effectuée avec efficacité et sérieux.

    Personnellement, j’ai toujours préconisé l’approche « Leader », car c’est ainsi que j’aimerais être dirigé. Je ne demandais jamais plus à mes que ce que je ne pouvais faire moi-même. Cela démontre un respect envers eux, tout en créant un sentiment d’identité envers l’entreprise (je ne suis pas un employé, mais un membre de l’équipe »…

    Je me souviendrai toujours d’une conversation que j’avais eue avec la femme d’un des membres de mon équipe lors d’un party de Noël. Alors que je lui serrais la main, je me suis présenté comme le type qui retenait souvent son mari en soirée afin d’aller faire des installations techniques. La réponse m’avait à la fois surpris et rassuré, lorsque cette dernière me répondit… » Je ne vous en veut pas du tout, puisque « G » me dit que vous travaillez tout aussi fort que lui, alors je ne peux vous en vouloir de vouloir solidifier la compagnie avec « G ».

    J’ai vu des gens prendre des compagnies au bord de la faillite, et en faire des succès. J’ai également vu des gens prendre une compagnie très profitable, et l’emmener très près de la faillite, à cause d’un leadership inexistant et la prise de décisions irréfléchies et ce, à répétition.

    Il est très important en tant que DG de démontrer une direction claire et précise et de respecter les membres de votre équipe. C’est ainsi que vous créerai une entreprise rentable, ou les gens sont heureux de contribuer au succès de cette dernière.

    Gilbert

  16. Envoyé par Pilar ROMERO ESCRIVA via LinkedIn :

    « Merci Pierre, pour ce conte!

    Je propose une fin pour cette histoire merveilleuse:

    Lundi, Marie prend l’initiative de faire le travail. Après une semaine de travail acharné mais fière d’elle et avec le travail fini dans la main, elle s’adresse au bureau du chef …Le chef était là, mais aussi Chacun, qui était devenu Anne, Quelqu’un, qui était devenu Fabien, Quiconque, qui était devenu Isa, On qui était devenu Paul et Personne qui était devenu Rachel…ils étaient tous là, pour recevoir les remerciements du chef pour le travail bien accompli. »

  17. Merci PILAR pour cette fin heureuse… Nous aurions aussi pu penser à cela : « Et le Chef a failli vous faire les compliments suivants : « Merci pour le travail qu’ON a fait ensemble ! »
    Mais au dernier moment il s’est ravisé et vous a adressé ses remerciements sous cette forme :  » VOUS avez fait un excellent travail et je suis fier de travailler avec cette équipe ! »
    Ça change la donne non ?
    Bonne soirée PILAR
    Pierre Yves

  18. Envoyé par Catherine WATEL via LinkedIn :

    « Comme c’est bizarre!!!! j’ai l’impression que ce genre de situation me parle!!!!
    et « le flou arrange tout le monde » encore plus!!!
    Pour ne plus être confrontée à cela…ma solution….création de mon entreprise…et le « on » c’est moi donc plus de problème!!! »

  19. Merci Catherine pour votre témoignage …. Combien d’entre nous ont su et ont eu de le courage de prendre une telle décision ???? surtout en ces temps-ci ? Bon vent Catherine et beaucoup de réussite à vous.
    Pierre Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *