Quelle gestion du stress en entreprise ? 5 facteurs principaux, 10 conséquences dramatiques !

Lors du dernier article, vous avez pris connaissance de la technique des 3 R (Renforcer, Résister, Récupérer). Je souhaite aujourd’hui vous parler du premier R – renforcer et notamment d’un point important : Anticiper que nous avions évoqué avec la courbe annuelle de pression.
Anticiper,  c’est aussi identifier les 5 facteurs de stress dans votre entreprise et les 10 conséquences néfastes. Une fois  ces 5 facteurs et ces 10 conséquences identifiés, vous mettrez en place des actions pour votre gestion du stress.

Commençons par l’identification; dans le prochain numéro nous verrons comment combattre le stress entre autre avec une pince à épiler et 7 astuces quotidiennes (que je vous avais promis pour ce numéro mais promis juré ce sera la prochaine fois 🙂 )

Quels sont les 5 facteurs de stress dans votre milieu professionnel ? …

stress 4

 1.      La tâche ou le contenu de votre mission

– Fortes exigences quantitatives,
– Fortes exigences qualitatives,
– Difficultés liées à la tâche,
– Risques inhérents à l’exécution.

2.      L’organisation de votre travail

– Absence de contrôle sur la répartition  et la  planification des tâches,
– Imprécision des missions confiées,
– Contradictions entre les exigences du poste,
– Inadaptations des horaires de travail,
– Nouveaux modes d’organisation,
– Instabilité des contrats de travail.

3.      Vos relations de travail

– Manque d’aide de la part des collègues/hiérarchiques,
– Management peu participatif, autoritaire, déficient,
– Absence ou faible reconnaissance du travail accompli.

4.       Votre environnement physique ou technique

– Nuisances physiques au poste,
– Mauvaise conception des lieux/postes de travail.

5.       L’environnement socio-économique de votre entreprise

– Mauvaise santé économique de l’entreprise,
– Incertitude sur son avenir,
– Surenchère à la compétitivité nationale  et/ou internationale.

 

… et Les 10 conséquences sur le fonctionnement de votre entreprise ?

STRESS 6

 Quelle est votre prochaine action pour combattre le stress ?

5 réponses à “Quelle gestion du stress en entreprise ? 5 facteurs principaux, 10 conséquences dramatiques !”

  1. […] Lors du dernier article, vous avez pris connaissance de …  […]

  2. Envoyé par Virginie LEFRANC via Linkedin :

    « Très bel article qui reprend les points essentiels à l’origine du stress en entreprise. Stress dont les effets se fait parfois ressentir, en fonction de son intensité, dans notre vie personnelle et sociale. Le professionnel et le professionnel étant intimement liés. La difficulté à libérer son esprit du stress professionnel est en lien avec les angoisses, les peurs vécues par anticipation de la journée, des événements à venir, la sensation de devoir subir »

  3. Merci Virginie pour votre commentaire… Vous ne pouviez pas plus me faire plaisir…. Enfin quelqu’un sur mon chemin qui reconnait aussi que nous pouvons difficilement dissocier vie personnelle et vie professionnelle sur les influences réciproques… quel bonheur de partager.
    Très belle journée à vous Virginie
    Pierre Yves

  4. Envoyé par Francis LAROSE via LinkedIn :

    « Bonjour,

    J’ai eu le plaisir de lire cet article, celui-ci est fidèle, dans mes cours de gestion nous avions vu un tableau comparable. J’ai noté que vous posiez une question à la fin de l’article, je tenterais d’y répondre.

    Je proposerais trois types d’intervention en entreprise afin de pouvoir intervenir face aux situations de stress. Il y a premièrement, les interventions créatives, celles-ci éliminent le stress à la source. Par exemple : Soutien social en entreprise.

    Proactive : Ce sont toutes les stratégies qui permettent aux employés de reconnaître les sources et les effets du stress sur la santé, productivité, etc. Cette intervention se caractérise plus particulièrement par la sensibilisation et l’outillage des employés

    Réactive : Consiste à soulager les employés afin qu’ils puissent revenir travailler et être plus efficace. Cette intervention se démontre généralement par un programme d’aide aux employés.

    Ainsi, il importe de pouvoir jauger en fonction de notre diagnostique quelle est la meilleure méthode d’intervention, et ce en fonction des ressources que l’on dispose. Il est toutefois préférable au niveau théorique d’éliminer en tout point toutes les sources de stress à la source. Toutefois, ceci est utopique, il en revient encore une fois au gestionnaire de prendre cette décision. « 

  5. Merci pour votre point de vue… Francis, voilà qui élargit encore mes ressources…
    Vive le partage et bonne soirée à vous.
    Pierre Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *