Gestion du stress : les 3 batteries, les 7 sources d’énergie

Pour une saine gestion du stress, commençons d’abord par (re)connaître quelques principes physiologiques simples.

PRESENTEISME Les 3 batteries

 « La physiologie humaine est un ensemble structuré et cohérent articulé autour de 3  réservoirs d’énergie appelés batteries que nous devons soigneusement entretenir : le  mental, l’émotionnel et le physique » Alain GOUDSMET – L’athlète d’entreprise.

 D’ailleurs le milieu de la compétition sportive ne s’y est pas trompé puisqu’après avoir,  pendant des années, entraîné uniquement le « physique » de leurs sportifs, les coachs se  sont  ensuite intéressés à leur « mental ». Il  leur restait à trouver le chaînon manquant  entre le cerveau et le physique….. L’émotion ! Les jambes, la tête, le cœur !!!

Ces 3 batteries- réservoirs vont nous permettre d’avancer dans notre journée de travail comme une voiture sur un trajet durant 24 h. Et comme pour chaque trajet, nous allons tout au long de la journée rencontrer des tensions (embouteillages, accidents, ralentissements, radars etc.) mais aussi des moments de pause, d’aire de repos pour faire « refroidir le moteur » et nous dégourdir les jambes mais aussi nous restaurer.

Il en est de même pour notre corps. Si nous voulons arriver à la fin de la journée sans être complètement épuisé, il nous faut alterner des séquences de « tensions » (réunions, projets à mener à bien, conflits éventuels, concentration etc..) et des moments de récupération. Chacune de ces séquences va impacter l’une ou l’autre voire les 3 batteries ; Elles sont en effet interdépendantes.

Une journée idéale pour apprendre à gérer son stress, serait une journée pendant laquelle les séquences de tensions seraient égales aux séquences de récupération. Idéal n’est-ce pas ? C’était quand la dernière fois que vous y êtes arrivé(e) ? Je prends les paris !

 Une fois ces 3 batteries découvertes,  comment les « recharger » ? Quelles sont les sources d’énergie qui vont nous permettre de récupérer ?

Les 7 sources d’énergie, de récupération :  rien de révolutionnaire mais des fondamentaux sur lesquels il est toujours bon de revenir , qu’en pensez-vous ?

 1.    Le sommeil :

  1. Sommeil nocturne : Identifiez votre rythme de sommeil et respectez-le autant que vous le pouvez – A quelle heure ressentez-vous le besoin de dormir, A quelle vous réveillez-vous sans réveil ?
  2. Sommeil diurne : Revenez à un rituel ancestral – la sieste ou « micro-sieste ». Elle ne doit pas durer plus de 20 minutes sinon le cerveau comprend qu’il s’agit  d’un sommeil diurne et le reste de l’après-midi risque d’être difficile !

 2.    La nutrition :
Nourrissez votre cerveau dès le matin avec un petit déjeuner ou lors d’une pause vers 10h si vous n’arrivez pas à avaler quelque chose au réveil !

3.    L’activité physique

  1. Qui vous a parlé de sport ? Pas moi !
  2. Bougez ! 30 minutes de marche, c’est souvent la distance entre 2 à 3 stations de métro… et puis çà vous permet de faire le break bien mieux qu’au milieu des autres qui ne sourient pas non ??

4. Les contacts sociaux

Quoi de plus enrichissant que le partage ? à moins d’être un ermite !

5. Les satisfactions psychiques :

Votre motivation, la réalisation de vos objectifs etc…

6. La détente :

« Faire une pause pour avancer vite » …. Çà ne vous rappelle rien ?

7. L’humour :

Sourire, rire ne fait appel qu’à 7 muscles zygomatiques alors que « faire la tête » en nécessite 77 !!! Alors pourquoi vous fatigueriez-vous ?

 Pourquoi ai-je surligné les 3 premières sources d’énergie ? Tout simplement parce que ce sont :

  1. les plus importantes,
  2. les plus accessibles,
  3. celles sur lesquelles nous pouvons le plus facilement agir !

 Rien de révolutionnaire me direz-vous ? Vous avez raison mais, dans ce monde qui préconise l’immédiateté, la vitesse, n’est-il pas salutaire de prendre un peu de distance et de revenir à  des fondamentaux ? Qu’en pensez-vous ?

 Dans la prochaine newsletter, toujours dans le cadre de la gestion du stress,nous identifierons quelles sont les facteurs énergivores et je vous proposerai un test pour que vous sachiez à quel niveau de stress vous êtes et les risques que vous pourriez encourir ?

A très vite !

gestion du stress les 3 batteries

 

5 réponses à “Gestion du stress : les 3 batteries, les 7 sources d’énergie”

  1. Envoyé par PApl’ Art via LINKEDIN :

    « Lorsque j’étais salariée, j’étais une adepte de la sieste. D’ailleurs, il est bon de le rappeler, la sieste est un besoin physiologique : le corps a besoin de se mettre « en veille » le temps de la digestion ! Et elle est bienfaitrice pour se « déconnecter » du boulot afin de repartir du bon pied pour la seconde demi-journée.
    « Dans ce monde qui préconise l’immédiateté » : c’est hélas un aspect de notre société que je déplore depuis fort longtemps… De nos jours, quiconque revendique le temps du sommeil et de la détente, passe pour un fainéant. Et je sais de quoi je parle… Ce à quoi je réponds : je suis bien plus productive en étant en pleine forme et débarrassée de mon stress !
    De nos jours, on n’a plus de droit d’être fatigué, malade, voire tout simplement détendu et cool… »

  2. Merci Papl’Art de partager votre expérience …

    Une ptite question : pourquoi ne faites vous plus la sieste aujourd’hui ?
    Bonne journée et vive le partage !!!

  3. Rahim DIOUF dit :

    Bonjour,
    l’article est plus qu’enrichissant et celà nous aide à mieux prendre en charge le stress et devenir plus performants.Parmi lesquatres dernières, les deuxpremières peuvent faire l’objet d’interventions volontaires car on peut aller vers les gens, discuter échanger etc…;onpeut bien travailler, mettre du sérieux et avoir une satisfaction morale aprés un bon résultat.
    Mais par contre si on est sous ordre et qu’on soit pressé, obligé de travailler sous pression sans répit, obnibulé par un résultat immédiat, on ne peut pas prendre la pause qu’il faut ou se payer un bon moment de détente.
    De plus, si on est seul, on a aucun moyen d’attirer l’humour, aucun moyen technique ou technologique, ni la possibilité de sortir,de bouger pour changer d’air; on ne peut pas aussi valablement se faire plaisir, rire pour se détendre.
    C’est pourquoi j’aimerai savoir que faire lors qu’on se trouve dans les situations que je viens d’évoquer, pour recharger ces deux sources d’énergie que sont la détente et l’humour?

    Rahim DIOUF
    Ingénieur et Gestionnaire de la Formation
    Chef de la Division de la Formation permanete
    MFP/DGFP/DGPEEC

    • Merci Rahim pour votre partage d’expérience et votre humilité à travers votre demande d’aide. C’est très courageux … Je suis respectueux de cela.. Nos 7 sources d’énergie sont aussi ce que l’on peut appeler nos soupapes lorsque l’on a vécu de forts moments de tension. Et si l’on n’a pas la possibilité d’y accéder immédiatement nous avons toujours la possibilité de différer dans le temps l’utilisation de ces soupapes (le soir en rentrant ou pendant le weekend. Pour ce qui concerne les 2 dernières que sont la détente et l’humour, nous pouvons déjà rire de nous même, de nos petites manies sinon vous avez aussi sur internet la possibilité de vous connecter à des sites qui vous proposent quotidiennement des images ou des textes humoristiques. Il existe aussi des radios qui sont spécialisées dans l’humour…
      Pour la détente, le premier outil que je propose est la respiration ventrale, elle peut se pratiquer partout et ne nécessite aucun support. Nous pourrons en reparler si vous le souhaiter.
      Avez-vous essayer aussi le sourire ? C’est très communicatif et çela fait autant de bien à celui qui le pratique qu’à celui ou à celle à qui il est adressé. Je reste à votre disposition Rahim et vous souhaite une excellente journée
      Pierre Yves

  4. […] Pour une saine gestion du stress, commençons d’ab …  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *