Ecoutez votre corps ! Gestion du stress, les 3 niveaux d’alerte

Dans la gestion du stress, nous avons vu précédemment les 7 sources d’énergie (ici) qui  vous permettent de récupérer des tensions que vous pouvez vivre à travers les 7 sources de stress (ici). Malheureusement, dans votre vie quotidienne, dans ce monde qui favorise le « toujours plus vite », l’immédiateté et la performance cela devient de plus en plus pour vous de récupérer et de libérer vos tensions. De plus, il vous arrive aussi de vivre des moments particulièrement difficiles (perte d’un proche, divorce, licenciement, harcèlement moral, course à la productivité). Si vous le l’avez pas déjà fait, vous pouvez mesurer l’impact physiologique des différents événements que vous avez vécus cette dernière année en faisant le test de Rivolier.

Heureusement notre corps vous parle et vous avertit à travers vos 3 batteries (physique, émotionnel, mental) ! Ecoutez-le ! Ses renseignements, pour la gestion du stress, vous sont précieux d’autant plus qu’ils sont gradués en 3 niveaux successifs.

signal d'alarme Niveau 1 : des signaux d’alarme (pendant 1 à 3 mois en  moyenne) : ce sont les premiers symptômes que vos batteries  vous envoient lorsque vous « commencez à fatiguer. Ils se  manifestent de la façon suivante et peuvent être très divers selon  votre personnalité :
–  Batterie physique : crampes, tensions musculaires (cou, dos..),  assèchement de la bouche, gorge serrée, ongles rongés, sueurs    inhabituelles…
–  Batterie émotionnelle : méfiance, peur, irritabilité, colère  soudaine…
–  Batterie mentale : déconcentration sporadique, étourderie,  préoccupation, confusion…

Pour nous les hommes, on nous a toujours appris qu’il fallait savoir résister, que nous étions forts même si nous avons une tendance certaine à être douillets (n’est-ce pas ?)… et vous, mesdames, on vous a appris depuis des décennies l’abnégation… donc on résiste !

épuisementNiveau 2 : des signaux de résistance (de 3 à 6 mois): Comme nous n’avons pas voulu entendre ce que nous « chuchotait notre corps, il se fait plus pressant avec des signaux plus prégnants.
– Physique : tremblements nerveux, maux d’estomac, problèmes de peau, sommeil difficile (réveil à 4 heures du matin, difficultés à s’endormir), fatigue
– Emotionnel : anxiété grandissante, jalousie, démotivation, peur des autres, tendance à pleurer.
–  Mental : troubles de la mémoire, déconcentration fréquente, manque de créativité, perte du sens de l’humour (si vous en aviez !), peur de tout ce qui est nouveau, retour fréquent sur le passé, pointillisme accru…

C’est bien sûr un mauvais moment à passer ! Enfin, il n’y a que vous qui le pensez car votre entourage vous en parle mais vous ne voulez pas en parler… c’est difficile d’admettre que nous pouvons être faible (surtout aujourd’hui non ?) alors on s’entête, on continue, la tête dans le guidon !

résistanceNiveau 3 : des signaux d’épuisement  (à partir de 6 mois) : Votre corps « vexé » de ne pas avoir écouté baisse tout simplement le rideau pour vous dire à sa manière que ici et maintenant il ne peut plus vous suivre. Les 3 batteries ne font plus qu’une et voici un échantillon de symptômes : burn-out, problèmes digestifs divers, affaiblissement du système immunitaire, stimulation du développement de tumeurs, augmentation du risque d’accidents cardiovasculaires.

Laquelle, lequel d’entre vous n’a-t-il pas vécu ces différentes expériences ?
Qu’avez-vous mis en place à ce moment-là ?

Lors de la prochaine newsletter consacrée à la gestion du stress, je commencerai à vous proposer des pistes de réflexion, des « petits outils concrets » qui pourront vous aider à « éteindre » ces signaux !

Une réponse à “Ecoutez votre corps ! Gestion du stress, les 3 niveaux d’alerte”

  1. […] Dans la gestion du stress, nous avons vu précédemment l …  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *