Gestion du temps : Plus d’efficacité, moins de stress : deuxième loi – la loi de Parkinson

 Loi de Parkinson : la loi du temps qui s’étire à l’infini

Définition :  » Comme le gaz, le temps se dilate jusqu’à occuper la totalité de l’espace disponible ».

Gestion du Temps : Loi de Parkinson

Cette loi fondamentale s’applique à la gestion du temps notamment dans le cas de  la to-do-list  avec le risque de procrastiner (moins la tâche est précise dans sa définition, plus vous avez tendance à la reporter). Si vous ne vous fixez pas une heure de fin ou une date butoir dans la réalisation d’une tâche ou la prise d’une décision, celles-ci s’éternisent. Vous souvenez-vous  du  « T » de SMART dans la définition d’un objectif efficace ? Premier outil de gestion du temps !( c’est ici )

Plus vous avez du temps pour faire une chose, plus vous mettez du temps à la faire (Vous vous dites :  » Bon, j’ai encore le temps, c’est pas pressé ! « .  Posez-vous plutôt la (les) questions suivante(s) :

Si vous faites partie de ceux (celles) qui aiment travailler dans l’urgence, cela vous laisse le temps de réaliser d’autres tâches !!!!

Si, au contraire, vous appréciez de vous dire « ce qui est fait n’est plus à faire », cela vous permet de planifier vos tâches en mode « rétroplanning ».

Bornez votre temps et celui de votre entourage ! Raisonnez en termes d’objectifs et non pas de tâches à réaliser.

Quand décidez-vous de commencer ?

Gestion du temps : Loi de Parkinson 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *