Le Coach et les marchands du temple

Je ne vous ai pas oublié chers lectrices et lecteurs, vous qui m’avez suivi pendant des mois et que je ne remercierai jamais assez pour vos commentaires et votre assidue lecture.

Mais voilà, je suis tombé dans un immense et profond moment de doute, sans plus aucune envie de continuer ma passion, sans envie de me lever le matin, sans l’envie de faire quelque chose. Oui, cela arrive, même aux Coachs, c’est ce qui nous rend humble aussi. Les raisons ? Elles sont nombreuses mais certainement que les 2 plus fortes qui m’ont amené là sont d’avoir donné beaucoup, partagé beaucoup de mes savoirs, de mes expériences, de mes outils et de n’avoir finalement que très peu, si peu  de retours. J’en suis certainement responsable pour une grande partie (et j’en assume la responsabilité, j’ai compris quelques erreurs) mais je crois aussi que nous entrons dans une civilisation de l’instantanéité, du tout gratuit et de la consommation de clés, d’outils, de méthodologie que nous pourrions appliquer nous même sans avoir besoin d’explications, d’accompagnement. Je ne crois pas en cela et je n’ai pas envie de vivre cela, plus à mon âge. Je deviens peut être vieux !!  

Ce qui m’intéresse moi, c’est de vous faire partager les émotions,  les pistes de réflexions qui peuvent vous amener à mieux vivre votre vie. Je suis né pour accompagner les autres à mieux vivre leur vie, à passer des caps difficiles. J’aime à dire aujourd’hui que je suis un Passeur de caps pour vous aider à dégager l’horizon ?

ECOLE DE COACHING

Pensez-vous sincèrement que suivre des formations et les mettre en application, partager les expériences vécues (bonnes ou mauvaises), suggérer des chemins parce que l’on ressent que c’est par là qu’il faut aller, partager des outils que l’on sait efficaces ne vaut rien ? Ce qui ne coûte rien n’a pas de valeur écrivait Einstein, j’en suis aussi convaincu. Aurions-nous réellement perdu le goût de l’effort, le gout du changement ? Dites-moi que non !

Ne connaissez-vous personne qui aurait besoin de voir son horizon dégagé, qui aurait besoin d’un Passeur de Cap (oui, c’est comme cela que je me définis maintenant !) ? Faire appel à un Coach n’a rien de dégradant, il est celui qui reste objectif alors que le conjoint, les collaborateurs, les amis manquent souvent d’objectivité dans la relation qu’ils entretiennent avec ceux qui peuvent faire appel à un Coach. Il y a toujours une solution, une sortie à un moment difficile, insupportable. A nous de savoir si nous avons vraiment envie de nous en sortir ou si nous préférons continuer à nous plaindre pour satisfaire nos bénéfices cachés.

J’avais envie de m’arrêter, de tout envoyer promener, de nourrir ma vindicte et puis je me suis dit que je ne pouvais pas laisser les choses en l’état, qu’il fallait continuer, que le monde avait besoin de moi comme la forêt en feu a besoin du colibri.

Non au superflu !
Non au consumérisme !
Non à « je prends tout mais je donne rien » !
Non aux vendeurs de rêve sur les réseaux sociaux !
Non aux faux coachs qui hantent nos espaces comme des marchands du temple !
Non à l’ironie malsaine, à la félonie et aux égocentrés surdimmensionnés !

Redevenons simples et naturels, acceptons nos forces, nos faiblesses et nos erreurs !
Acceptons l’idée que nous pouvons nous tromper et que c’est aussi ce qui nous fait grandir !
Partageons avec l’autre pour l’enrichir et ne pas nous enrichir !

C’était mon coup de gueule, j’en vais besoin et vous me manquiez (même si je me repoussais tout, si je ne voulais plus rien savoir, rien entendre, surement une saine rébellion !).

Dans l’article suivant qui est un texte de Tony FOURNIER, j’ai retrouvé mes principes forts inébranlables de la façon dont je vois l’accompagnement que je propose, ma vision du coaching et pourquoi je fais ce métier. Cela faisait  déjà quelques mois que je cherchais un texte dans lequel je me retrouvais, je l’ai trouvé ! « C’est au fond du puits qu’on voit le mieux les étoiles » , je vous le confirme !

Bonne route et belles vacances à chacune et chacun de vous !

COACH

9 réponses à “Le Coach et les marchands du temple”

  1. Pierre-Yves,
    quel plaisir d’avoir de tes nouvelles…de temps en temps, je me disais que c’était bizarre, la parenthèse ne venait plus mais peut-être que tu avais supprimé mon adresse de ta liste, je ne t’en aurais pas voulu..
    Tu dis avoir beaucoup donné mais peu reçu..pour moi, c’est une philosophie de vie et je vais même plus loin, je n’attends aucun retour. Si, par bonheur, il en vient un, c’est tant mieux
    Par contre, il ne faut pas donner uniquement, il faut bien vivre…
    Prends soin de toi, c’est toujours un plaisir de te lire…
    Patrice

    • Merci Patrice pour ce réconfort qui donne de l’énergie !!
      Je te suis également , je ne donne pas pour recevoir et je m’insurge plutôt contre les goinfres des « outils gratuits » mangeurs d’immediateté et du tout gratuit !!! Un jour, ils auront une intoxication alimentaire et nous, nous garderons notre ligne et notre intelligence !!
      Merci encore et bel été à toi

  2. Merci pour ce coup de gueule que je partage totalement. Moi aussi, je passe par des périodes de doute comme tu le décris. Et comme toi je continue:)
    A bientôt

    • Bonjour Michèle,

      Bon cela fait plaisir de savoir qu’on ne prêche pas dans e déseert, et comme j’ai décidé de rester authentique…
      BOn courage à toi aussi et n’oublie pas, si tu as besoin, je suis là !
      Bel été à toi
      Pierre Yves

  3. bonjour mon ami,
    quel plaisir de te lire et de te sentir en forme il y avait longtemps. je te souhaite de retrouver ta plume et de toujours nous régaler de tes « parenthèse » qui en sont aussi pour moi quant elles arrivent ..
    il est vrais que ce n’ai que lorsque l’on as plus ce que l’on aime que l’on comprends qu’il nous manque ….alors ne nous fait pas trop attendre la prochaine ….Merci

    • Merci Serge pour ton commentaire… oui j’ai retrouvé la forme et l’énergie pour continuer ce métier « mission ».
      Il y a de fortes chances pour que la prochaine fois, ce soit une capsule vidéo… sur notre capacité à écouter!!
      Bel été à toi et merci encore pour ton réconfort.
      Pierre Yves

  4. Tantin dit :

    Merci pour m’avoir redonne espoir dans la voie que je suis en train de prendre: devenir coach et  » passeur de cap » en dépit de tous les freins qui s’y opposent

    • Bonjour Tantin,
      Merci pour votre commentaire et je suis très heureux, vraiment, de vous avoir redonné espoir. C’est un métier (que dis je une passion !) merveilleux et difficile à la fois qui nécessite abnégation, persévérance et humilité mais lorsque, notamment, on arrive à débloquer des situations quelle euphorie et satisfaction !!!
      Je suis à votre disposition « gratuite » pour des conseils, états d’âme etc..
      Bel été Tantin
      Pierre Yves

  5. Diane dit :

    Bonjour,

    Merci pour le texte très réaliste et inspirant. Bon été!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *