La solution est-elle à l’extérieur ?

Une vieille légende hindoue raconte qu’il y eut un temps où tous les hommes étaient des dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des dieux décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où ils leur serait impossible de le retrouver.
Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre le problème, ils proposèrent ceci : « Enterrons la divinité de l’homme dans la terre ». Mais Brahma répondit : « Non, cela ne suffit pas car l’homme creusera et la trouvera ».
Alors les dieux répliquèrent : « Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans ».

 Mais Brahma répondit à nouveau : « Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans et il est certain qu’un jour, il l’a trouvera et la remontera à la surface ».
Alors les dieux mineurs conclurent : « Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister d’endroit, sur la terre ou dans la mer, que l’homme ne puisse atteindre un jour » .

Alors Bahma dit : « Voici ce que nous ferons de a divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais chercher ».

 Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il l’a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.

Inspiré d’un texte d’Eric Butterworth

Vous avez envie de trouver Votre solution et non pas celle qu’on vous conseille autour de vous ?
Vous désirez retrouver vos vraies aspirations et non pas celles qui font plaisir à votre entourage ?
Vous avez des envies de changement profond mais vous aimeriez avoir un avis qui ne soit pas intéressé ?

Que diriez-vous d’un entretien de 45 minutes totalement gratuit pour échanger sur ces 3 questions ?  

DIVIN

6 réponses à “La solution est-elle à l’extérieur ?”

  1. Envoyé par Pascal CHEVRE via LinkedIn :

    « Ce n’est pas faux.
    Mais qu’elle démarche intense a mettre en place, mais peut-etre aussi une belle découverte pour soi.
    Avance sur ta route car elle n’existe que par ta marche. Saint Augustin »

  2. Merci pour votre vision des choses Pascal. Oui la démarche est intense mais quelle récompense au bout du chemin… Seuls ont échoué ceux qui n’ont pas essayé jusqu’au bout ! Pardonnez moi je ne me souviens plus de l’auteur.
    Bonne soirée Pascal
    Pierre Yves

  3. Envoyé par Chantal de la HAYE via LinkedIn :

    « C’est très étrange de vanter la quête de soi et l’invitation à puiser en notre profondeur intérieure, en proposant un apport extérieur (45 minutes d’entretien avec un parfait inconnu). En jargon systémique, on appelle cela une injonction paradoxale, non ? »

  4. Merci Chantal pour votre commentaire et votre interrogation. Cela pourrait être vrai si ce n’est que l’accompagnateur que je suis ne fait que « guider », «  »accompagner », « faciliter » le cheminement vers l’intérieur. Je préfère guider guider vers la réalité de l’Autre qu’imposer la mienne. C’est la première fois que l’on me dit que je suis parfait (tout arrive même à 57 ans ! Pour ce qui est de l’inconnu, un profil + un CV + un entretien en face à face via Skype ou en vrai 😉 suffisent à passer de l’inconnu au connu. Et si vous alliez voir sur le site, les témoignages, peut être cela rassurait-il ?

    Bonne soirée Chantal

  5. Envoyé par Jean HAIM via LinkedIn :

    « L image Divine enfouie dans l homme …
    Et l homme qui recherche ,en s essayant, cette précieuse image….
    Cela me rapelle quelque chose.,,
    Je vais chercher
    Merci »

  6. Merci Jean pour votre approche. Vous me direz quand vous aurez trouvé ? et ce que vous avez trouvé ? Toutes les expériences sont intéressantes.
    Belle journée Jean
    Pierre Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *